Centre Angele Vannier Rennes
Centre Angele Vannier Rennes
Centre Angele Vannier Rennes
Centre Angele Vannier Rennes
Centre Angele Vannier Rennes
Reduire la taille du texte   Reduire la taille du texte
...LES ACTUALITÉS DU CENTRE ANGÈLE VANNIER...
Pour déficients visuels
 
 
 
A visages découverts  A visages découverts

L’exposition « A visages découverts » montre le travail réalisé, pendant une année scolaire, avec les enfants de CM1 à CM2. A voir à partir du 21 février 2018 dans les locaux du CMPP Gaston Chaissac-Villejean, 23 cours Kennedy à Rennes

Les masques sont tombés pour laisser apparaître quelques visages.

Tout tourne autour du portrait. De l’art primitif jusqu’à Andy Warhol, en passant par le musée des beaux-arts de Rennes, les enfants ont découvert des peintres, des sculpteurs, des courants artistiques. Ensuite, il a fallu créer des œuvres individuelles ou collectives, mais surtout personnelles, en utilisant différentes techniques.

Chacun s’est également mis en scène pour sa photo, montrant ce qu’il désirait laisser voir de lui en l’accompagnant de ses propres mots. Ce moment fort où tout est exposé confirme la richesse et la créativité de chaque enfant. Ils ont parfois douté d’eux, ont souvent pensé ne pas savoir faire, ont soupiré lorsqu’il fallait recommencer mais une chose est sûre, ils se sont découverts.

Christine Bouëte, enseignante

 
 
Rencontre Fête Foraine  Rencontre Fête Foraine

Résumé de notre après-midi du 16 décembre 2017 concernant les CM2, collégiens & 2ndes ; un repas à la crêperie pour la convivialité, les manèges de la fête foraine pour les sensations : QUELLES EXPÉRIENCES !!!

Temps n°1 : la Crêperie Ker Soazig à Rennes.
Nous sommes en Bretagne donc passage obligé par la crêperie ! La plupart d’entre nous avait déjà goûté des galettes, mais celles-ci étaient un peu plus croustillantes, à la mode de Soazig Kersauson : on aime plus ou moins. On a choisi dans le menu Armor. L’écrasé de pommes de terre, la compotée d’oignons, l’émincé de poireaux, le saumon et le caramel au beurre salé, le chocolat, le coulis de framboises et la confiture de lait : autant de textures et de goûts divers très appréciés ! Seul bémol (parce que nous avions du soleil un 16 décembre à Rennes !) la pièce d’en haut de la crêperie très, trop ? lumineuse pour certains jeunes obligés de garder leurs lunettes teintées pour ne pas être éblouis.

Temps n° 2 : la foire d’hiver-fête foraine.
Comme toujours très méthodiquement : pas de têtes à l’envers, ni de gros flashs lumineux, pas d’attractions trop violentes ou interdites aux asthmatiques et autres soucis cardiaques, mais des secousses, des frayeurs, des rires, des couleurs de visage changeantes (blanc, vert, rouge) et un bonnet de Père Noël en cadeau pour ceux qui ont fait le Show Biz.
Le Tagada, le Speed Mouse, le Show Biz, le Palais des Glaces, le Trampoline, le Mille et une Pattes, les cordes à tirer, le Moving Top, les chichis et autres gourmandises, autant de manèges et attractions testés et appréciés, semble-t-il, par les jeunes et encadrants qui ont donné de leur personne.

Remarques de fin.
« Trop court », « beaucoup de monde, pas toujours facile de se déplacer », quelques larmes, car envie d’en faire encore, de rire ensemble et de tester le nouveau train fantôme et le tir à la carabine ; ces deux attractions, s’il y a une sortie à la fête foraine en 2018, seront prioritaires dans le parcours, nous nous y sommes engagés.
Merci à tous pour votre envie de partage.

L’équipe :
Sandra Ruault, Alain Chevrel, Sophie Prentout, Richard Malfant, Franck Métayer, Nathalie Abraham.
 

 
 
Spectacle de danse en audio description  au TNB  Spectacle de danse en audio description au TNB

Rencontre au TNB (Théâtre National de Bretagne) du Samedi 13 Janvier 2018 : sensibilisation, visite tactile du plateau et spectacle de Christian Rizzo «D’après une histoire vraie...»


Un jour à Istanbul (Turquie), Christian Rizzo a vu surgir sur scène, pendant un spectacle, un groupe de danseurs de folklore, restés quelques instants et disparus aussitôt. De l'émotion suscitée par cette apparition, il en a construit ce spectacle, intitulé "D'après une histoire vraie".

7 jeunes adolescents du Centre Angèle Vannier  avaient rendez-vous au TNB à 16h pour une expérience unique. Accompagnés par Valérie Castan, danseuse professionnelle et audio descriptrice, la fin d’après-midi fut consacrée au Sensoriel, au corps, à la Danse, à la musique, au son. Les adolescents ont partagé ce temps avec des personnes déficientes visuelles plus âgées. Riche en expériences corporelles, nous avons pu expérimenter certains mouvements chorégraphiques que les 8 danseurs allaient reproduire le soir au spectacle. Même Emma et Malvina en fauteuil ont pu participer.  L’idée était de nous faire comprendre, saisir, sans voir, les mouvements
Ainsi, épaule contre épaule, mains contre mains, dos contre dos, adultes et adolescents ont tenté le lâcher prise. Allongés au sol, pour sentir l’appui du sol, comme quelqu’un qui tombe d’en haut et qui essaie de se rattraper en tendant un bras vers le ciel. Puis se relever, se retourner, s’appuyer sur les genoux, sur 4, puis sur 3 appuis. Il y a eu « un pas en avant, en arrière et un petit saut » (n’est-ce pas Lucas) et les croisés de bras, se prendre par les épaules, marcher ensemble, sentir l’autre, prendre appui sur lui en toute confiance, sentir le rythme, s’appuyer sur la musique pour garder tous le même rythme. Pas toujours facile d'onduler, de se représenter une phrase chorégraphique, de rentrer dans une transe collective…aussi bien pour les jeunes que pour les adultes qui les accompagnaient. Et en fauteuil ce n'est pas facile de sautiller !

Suite à cette sensibilisation, nous avons été guidés dans les coulisses de la salle Jean Villard. Après avoir assisté de très près aux  derniers moments de la répétition des  huit danseurs, nous avons pu faire une visite tactile du plateau. Faire le tour de la scène, sentir le tapis de danse délimité au sol, repérer l'emplacement des batteries,  Juliette et Williams ont pu échanger et toucher diverses baguettes du batteur, le positionnement minutieux des éléments de décors : un fauteuil "Acapulco", un pardessus, 3 boules noires de diamètre différent, un livre ouvert, une plante grasse, comment les décrire ?  Savoir ce que c’est ? Pouvoir s’en approcher, comme Ludovic ou Faridaiyiari, était nécessaire… Comprendre l’espace scénique : le fond, le devant, à droite, à gauche, de face, de dos, de profil, de trois quart… cette visite fut riche d'enseignement.

L'heure du repas s'est très vite imposée. Nous avons pu  apprécier les joues de bœufs,  la tartiflette ou les crevettes, suivis d'une mousse au chocolat ou d'un crumble aux pommes myrtilles, le tout servi par le restaurant du TNB

Enfin,  munis d'un casque audio, nous avons assisté au spectacle de danse. L'audiodescription réalisée par Valérie Castan fut d'une grande qualité et a permis à chacun en fonction de ses besoins, de suivre au plus près les déplacements et les mouvements des danseurs.  Dans l’audiodescription du spectacle, Valérie donne à voir et à entendre les déplacements des danseurs avec beaucoup d’éléments spatiaux et physiques : « Smaïn, cheveux courts et barbe de trois jours, va de droite à gauche de la scène, du devant vers le fond, vers l’estrade des 2 batteries ».
 « Deux danseurs « Filipe et Kerem » se prennent par la main et avancent un pas en avant, un pas en arrière et sautent ensemble sur un pied, de face, du fond de la scène vers l’avant ». «Roberto ?, avec ses longs cheveux qu’il balance en avant comme un rockeur ».

Les deux batteurs, Didier et Thomas, apportent  une énergie aux confins de rythmiques tribales et sonorités rock psychédélique. Ils accompagnent les mouvements, ralentissent, accélèrent et racontent des éléments de l’histoire avec les diverses parties de leur batterie (cymbales, tambour,..) si c’est rapide, très rapide, lent, très lent, inquiétant ou agréable, joyeux. Ils font corps avec le spectacle,

A la fin, ils sont avec les 8 danseurs pour saluer le public qui les a ovationnés avec 4 rappels. « C’est passé trop vite », « c’est déjà fini » mais aussi "c'était un peu long" entendait-on à la fin. Ce parcours de 16h00 à 21h15 a donné lieu à une histoire vraie.

Franck Métayer, Nathalie Abraham, Alain Chevrel, Julie Labbé
 

 
 
Expo Photos  Expo Photos

L'exposition photographique et sonore "Corps et accords" vient témoigner d'un partenariat entre l'IME le Triskell, le Conservatoire de Rennes et la Cie DANA. Elle sera visible au Centre Angèle Vannier du 10 avril 2018 au 6 juillet 2018.

Ce projet a été pensé et initié dans la continuité d'expériences vécues au sein de l’I.M.E. le Triskell depuis huit ans par la Cie Dana.
Il concerne un cycle d'ateliers danse et musique réunissant des adolescents scolarisés à l'I.M.E. et des adolescents élèves du oonservatoire, sur les temps du samedi.
Il a pour but de développer et de valoriser le potentiel créatif ainsi que l’épanouissement d'adolescents au cours d’une pratique artistique régulière.
Il s’agit également d’accompagner le jeune dans sa rencontre avec l’art en valorisant un accès culturel diversifié, mixte et décloisonné à l’extérieur des instituts.
Conscients des dificultés voire de l'angoisse suscitée chez les jeunes autistes, par la confrontation à un public, et face au fait qu'à chaque rencontre prend forme une oeuvre artistique à part entière, la oompagnie Dana invite d’autres artistes à collaborer pour proposer des créations sous des formes variées et sensibles.
De novembre 2014 jusqu'à mai 2015, Lise Gaudaire, artiste-photographe, et Mathieu Roguez, technicien-son, ont accompagné le projet Corps Accords sur les temps danse et musique.
Une exposition photographique et sonore vient témoigner de ces instants à la croisée des arts. Les photographies entrent en résonance avec une installation sonore.
 

 
 
CENTRE ANGÈLE VANNIER
5, rue Albert Martin
35000 Rennes
Tél. 02 99 53 61 33
Fax. 02 99 51 18 31
contact@centreangelevannier.fr